>>                         << 

LIGNES DE MIRES 

2020-2021 - Ligne de partage des eaux (Ardèche, Haute-Loire).

Créé en parallèle de l'écriture de « On est pas des sauvages », cette petite forme de plein-air permet à PPP d'expérimenter l'entrechoc de paroles récoltées depuis plus de 10 ans dans des territoires éloignés.


Les spectateurs, promeneurs aventuriers, se retrouvent partagés sur les bords d'une scène-ligne, pour un moment suspendu sur les hauts plateaux ardéchois et alti-ligériens.


Ils deviennent présentoirs vivants d'une exposition manipulable, série de photographies prises ici et ailleurs au cours de nos périgrinations depuis 2008.


Sur un plateau de radio imaginaire, avec le paysage à perte de vue, on entend les paroles de gens qui parlent de là où ils habitent, depuis ici ou depuis l'autre côté des lignes d'horizon, côté Atlantique, côté Méditerranée.

-“Ici à chaque fois qu'il y a de la neige, les télés viennent voir si on n'est pas morts.” (Corrèze)

Spectacle créé dans le cadre des Itinérance sur la ligne (PNR des Monts d'Ardèche).

-“Ici, dans 25 ans, ce sera : une éolienne, une vache, une éolienne, une vache...” (Cantal)

-"Ici, on est à la crête. On est pas des coqs, mais on est un peu des "irréductibles gaulois" quand même !" (Ardèche)




OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.